archive

Inclassable

Conférence dans le cadre du colloque international – de la subversion à la subvention : l’art urbain entre pratique illégale et commande publique à l’âge du capitalisme culturel

Université libre de Bruxelles, Faculté d’Architecture La Cambre Horta, Bruxelles

jeudi 29 novembre 2018

Julien Celdran, Paraboles Custom 2, rue Navez, Schaerbeek, 2011

Julien Celdran, Paraboles Custom 2, rue Navez, Schaerbeek, 2011

Résumé


En art comme en politique, se pose la question de la représentation. L’art urbain au sens large se trouve au centre de cette question. Il oscille entre les codes mainstream de la société de consommation, les critères officiels de l’art, et la réalité urbaine avec ses enjeux sociétaux (migration, environnement). Or, le vécu des citadins reste souvent coupé des formes qui les entourent. Je m’intéresse aux artistes qui cherchent à recoudre cette coupure. Pour eux, co-habiter est un art politique : ils expérimentent la vie en commun (friches, fabriques) et initient des pratiques artistiques urbaines impliquant les habitants. Quelles perspectives d’évolution pour ces artistes dans les projets de ville ?

Read More

publié dans Stradda magazine de la création hors les murs, n°38/39 été 2016

« Il est une question qu’il faut se poser sans répit : où et comment rendre aux hommes l’art de vivre et de mourir ? » Antonio Bertoli, Astres et désastres, chants de la transition, éditions maelström reEvolution, Bruxelles, 2016.

 

 

Parce que Serge Gruzinski vient de recevoir en Chine le grand prix international d’histoire

Parce que sa pensée n’a pas pris une ride

Parce que depuis 1999, son ouvrage La Guerre des Images de Christophe Colomb à Blade Runner est un pilier de ma bibliothèque

Parce que s’écrit avec lui en ce moment-même au Brésil une autre histoire du monde (désenclavée de notre européanocentrisme)

Voici un de mes tous premiers articles

Entretien avec l’historien Serge Gruzinski, publié dans LE JOURNAL DES EXPOSITIONS en 1999