archive

Archives Mensuelles: février 2014

Visite en 3 actes pour satisfaire la curiosité du visiteur du MuCEM qui pourrait trouver certaines portes closes côté Fort Saint Jean

A ce jour, 8 mois après l’ouverture du MuCEM, la plupart des salles du Fort Saint Jean ne sont pas ouvertes et une grande partie des objets de l’ancien Musée National des Arts et Traditions Populaires (arts forains et du cirque, marionnettes, rites calendaires) demeurent invisibles.

Ce texte publié sur la carte de voeux 2014 de l’agence de muséographie Zendco, en charge du Fort Saint Jean, complètera votre visite.

Bonne lecture ! Accédez à la page 4 ci-dessous ou en cliquant ici

 

Ce texte a été rédigé après un voyage effectué du 27 au 30 mai 2013 suivant l’invitation de l’architecte Zette Cazalas dans le but de commencer à écrire un livre sur trois chantiers muséographiques auxquels son agence Zendco participe :

  • le MuCEM – Marseille – ouverture en juin 2013
  • le Musée des Confluences – Lyon – ouverture fin 2014
  • le Musée de l’Homme  – Paris – ouverture en 2015

Chantiers à suivre sur : www.zendco.com
 

Publicités
Bodies in Urban Spaces, au Festival Theater op de Markt 2012 – Hasselt (BE) © compagnie Willi Dorner (AT) / photo Jan Castermans (BE)

Bodies in Urban Spaces, au Festival Theater op de Markt 2012 – Hasselt (BE) © compagnie Willi Dorner (AT) / photo Jan Castermans (BE)

Les conférences ont lieu 4 mardis de 14 à 16h

21 janvier, 28 janvier, 4 février, 11 février 2014

Institut supérieur pour l’étude du langage plastique  (ISELP)

Bd de Waterloo, 31 B 1000 Bruxelles

Séance : 8 € / 6 €

Cycle 30 € / 20 €

PS : le souvenir d’Yvon Nouzille, agent souple disparu en 2012 à Paris a émergé au cours des conférences. j’ai fait de mon mieux pour parler de son engagement. une rémanence naturelle.

Il y a le creux des friches, les terrains vagues, les no man’s land que les artistes ont toujours affectionnés et que la ville en expansion absorbe. Où sont ces territoires qui n’appartiennent à personne ? Existent-ils encore ? Artistes, marcheurs, creuseurs nous entraînent dans leur quête.

Il y a les nouveaux lieux creux. Ceux-là sont flambant neufs ou tiennent tout juste debout, abandonnés de l’intérieur suite à la défaillance de vision politique et l’omniprésence du capitalisme. Des lieux sans âme, des lieux promenade. Les mots français nous manquent pour les décrire : junkspace, gentrification… L’art y est appelé pour combler le manque. Dans les centres commerciaux, les aéroports, les coffres-forts, les quartiers chics, aux artistes de réenchanter.

Il y a les lieux qui sont creux parce qu’on les a perdus une fois dans notre vie ou parce qu’on les perdra peut-être pour toujours : musées, écoles, bibliothèques, mémoriaux. Ces piliers vacillants de notre civilisation préoccupent les artistes plus que jamais.

Il y a les lieux entre deux états, en chantier, de plus en plus souvent. Artistes, architectes et urbanistes essayent d’œuvrer ensemble, pour le meilleur et pour le pire.

Bref, il y a dans nos villes, une extension du domaine des lieux creux ; soit beaucoup de travail pour les artistes, les poètes et nous tous.

Comme dans une exposition, nous allons analyser un choix de créations plastiques, littéraires ou vivantes qui, ces derniers temps, révèlent, subissent, perturbent ou prennent soin des lieux creux.

Pauline de La Boulaye

Read More

Metavilla (mets ta vie là)
© Patrick Bouchain, Biennale internationale d’architecture de Venise, 2006
avec EXYZT + Patrick Bouchain + Daniel Buren + Liliana Motta + Jean Lautrey + Igor Dromesko + Lucien Kroll…

Nous avons rendez-vous avec

l’architecte Lucien Kroll

mardi 11 février 2014

14h-16h

pour la dernière séance du cycle Attention : Lieux Creux

Salle des chantiers

Institut supérieur pour l’étude du langage plastique  (ISELP)

Bd de Waterloo, 31 B 1000 Bruxelles
Tarif de la séance (achat sur place à l’unité au guichet) : 8 € / 6 €

Qui est Lucien Kroll ?

Lucien Kroll est un architecte urbaniste belge né en 1929.

Il a développé une pratique jusqu’ici marginale et marginalisée : l’architecture de la participation.

A l’heure actuelle, où les junkspaces dévorent l’espace urbain, écoutons le témoignage de cet avant-gardiste de l’architecture habitée. Read More